1 commentaires

merlin2rieux 0 point · Il y a 2 mois.

Au début, j'avais commencé à effeuiller ses pales en lui disant : je t'aime un peu, beaucoup, passionément, à la folie... Tout ça, c'est du passé, c'était à vent. J'avais besoin d'air (pas le sien) et maintenant on est en froid.